Archives mensuelles : décembre 2016

Les réseaux italiens au Levant : transitaires et (vice-) consuls italiens à Alexandrette, 1870-1945 (par Cosima Flateau)

 

Les relations commerciales entre l’Empire ottoman et les royaumes italiens (Venise, Gênes) sont étroites depuis le début de l’époque moderne et l’intégration de cet espace à l’économie méditerranéenne s’accroît au cours du XVIIIe siècle. Istanbul, Smyrne, sont les échelles du Levant les plus fameuses, où toute une communauté d’Européens s’établit pour faire du commerce, tandis que certains s’installent dans les villes de l’intérieur, comme à Alep, plaque tournante du commerce mésopotamien et anatolien. La ville d’Alexandrette reste une échelle très modeste dans la géographie portuaire méditerranéenne ottomane, bien qu’elle soit le débouché du grand marché alépin vers l’Europe.

Continuer la lecture