À propos

Dans un premier temps, il s’agit d’utiliser le carnet comme un outil de partage et d’exploitation des informations collectées par les différents membres du projet dans le cadre de leur étude des sources. Dans un second temps, on présentera à la communauté scientifique les résultats de l’enquête, à savoir une cartographie dynamique des différents services consulaires, des analyses ponctuelles d’éléments précis de l’activité consulaire, des présentations de source, etc. On proposera également une veille scientifique sur la question, en vue notamment d’enrichir la compréhension du cas italien par la consultation de l’abondante production scientifique sur les autres services consulaires, mais aussi sur les sociétés d’accueil, en Méditerranée orientale notamment. Enfin, on envisage à terme de présenter la figure consulaire italienne au grand public, essentiellement comme témoignage des transformations de la Méditerranée entre époque moderne et contemporaine, notamment autour de la question de la diffusion du modèle national dans cette région transculturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *